Marquage territorial du chien : pourquoi mon chien lève la patte partout ?

Le comportement de marquage est commun à tous les chiens, quel que soit leur sexe ou leur âge. C'est un moyen de communication qui varie beaucoup en fonction du statut social du chien. Le développement de systèmes de communication est une nécessité absolue, et particulièrement pour les espèces sociales comme les carnivores domestiques.

Ce sont surtout des dépôts d'urines et de fèces qui sont utilisés pour le marquage. C'est à la fois un marquage visuel et olfactif.

La communication olfactive utilise des messages chimiques appelés phéromones. Elles sont définies comme des hormones qui transmettent des informations entre les individus d'une même espèce. Elles déclenchent chez l'individu récepteur une réponse comportementale ou physiologique. Ces substances sont émises par les glandes des sacs anaux, les glandes périnéales, les glandes faciales, les glandes situées dans les espaces interdigités des coussinets plantaires, par la glande supracaudale. On retrouve aussi ces phéromones dans la salive, les selles et surtout dans les urines. La libération de ces phéromones, et en particulier celles des urines et des selles, se retrouve dans des contextes sociaux comme les comportements sexuels et territoriaux. Elles servent à la communication et à l'échange d'informations.

Les phéromones associées à la défense du territoire sont d'origine podale et urinaire. Elles sont libérées lors de la phase d'intimidation de l'agression territoriale. Le chien gratte le sol avec ses antérieurs et urine sur cette zone en levant un postérieur. Lorsqu'un dominé flaire un dépôt d'urine émis par un dominant, il a tendance à émettre des signaux de soumission et à uriner au sol. Les phéromones libérées dans les urines semblent véhiculer des informations d'ordre hiérarchique.

On retrouve, lors de conflits homme-chien, des épisodes de défaut de propreté qui sont des mictions hiérarchiques. Les chiens urinent dans des endroits stratégiques et d'importance sociale (pieds de table, de lit, porte d'entrée, couloir, etc.). Certains chiens vont même déféquer sur un lit, un accoudoir de canapé, c'est-à-dire toujours dans des endroits très visibles. Il s'agit toujours de selles bien moulées.