Le Barzoï, Petdesign.fr

découvrez tout le nécessaire pour le caniche

ALLURES DE TSAR, RAFFINEMENT DE PRINCE... Voilà le Tsar des Lévriers, c'est évident !

Sa vraie noblesse est celle du coeur.

Même sans atteindre une taille au garrot considérable, le barzoï reste très grand. Aucun autre lévrier n’a des lignes aussi étirées, combinées à une si faible largeur, notamment au niveau de la tête et de la cage thoracique. Des lignes arquées, dos et rein, poitrine très haute et ventre très rentré, arrière-main très développé, fouet long en sabre, “nez romain” : le tout forme un dessin d’une absolue harmonie.

Ses couleurs favorites : l’or dans toutes ses nuances, y compris argenté ou charbonné, le noir et feu, le gris, le bringé, une palette de teintes très variées, souvent rehaussées de larges plages blan-ges — mais il existe aussi des sujets unicolores ou presque, ainsi que spécimens entièrement blancs.

Origine et Popularité du Barzoï

En 1842, la reine Victoria — dont on connaît la passion pour les chiens, teckels, terriers, pomera-niens, colleys ... — reçoit du tsar de Russie un couple de lévriers : ce sont Molodetz et Owdalzka, qui font sensation. Les amateurs de chiens d’exception n’auront de cesse de s’en procurer. Il leur faudra près de 30 ans pour constituer un élevage proprement européen. C’est dire si le lévrier russe fut longtemps une coûteuse rareté. Parmi ses premiers partisans, on trouve donc la famille royale et en premier lieu le prince de Galles (le futur Edouard VII, qui communiquera son intérêt pour la race à la reine Alexandra), la duchesse de Manchester et le duc de Hamilton. Mais c’est la duchesse de Newcastle qui se distingue en créant le plus beau et important chenil, affixe “Notts” (qui s’illustrera plus tard dans l’élevage du fox à poil dur). Ce n’est pas avant mai 1863 que le public peut admirer un premier spécimen exposé au Crystal Palace de Londres (la fameuse Crufts n’existait pas encore). Il s’agit de Sultan, à la duchesse de Manchester. Laquelle prendra la tête du club de race, fondé en 1892.

Un autre noyau d’élevage s’est également formé en Amérique, toujours à partir de spécimens d’origine prestigieuse, essentiellement fournis, semble-t-il, par le grand-duc Nicolas, dans les années 1890. Il ne s’agit plus alors de cadeaux, mais d’importations contre moult dollars par un amateur fortuné du nom de Joseph B. Thomas. Le premier barzoï américain est une lévrière nommée Princess Irma, elle est enregistrée en 1891, sous le nom de “russian wolfhound” — presque au même moment, les Anglais adoptent la dénomination de “borzoi”.

Quand on parle de sa mode pendant la Belle Epoque, on ne doit pas perdre de vue qu’il est encore en petit nombre. C’est dans les années 20 et 30 qu’il devient symbole de l’élégance, accompagnant systématiquement la présentation de belles limousines, de fourrures et de parfum.

En un demi-siècle, le formidable chasseur de loups était devenu le plus féminin des chiens. A vrai dire, le barzoï est né pour la parade. La chasse aux loups, telle qu’elle était pratiquée par les seigneurs russes, les boyards, n’avait absolument pas un rôle d’éradication. 

On peut relire à ce sujet Tolstoï, qui l’avait pratiquée et la décrit dans Guerre et Paix. Des limiers débusquaient les loups dans la direction des “swo-ras”, groupes de trois barzoïs, appariés par taille et par couleur. Ceux-ci, après une rapide poursuite devalent immobiliser le loup, qui était capturé vivant. Il fallait aux lévriers une grande taille mais encore un vrai courage.

Ces chasses-spectacles mobilisaient un nombreux personnel, quantité de limiers et de chevaux. Celles du tsar requéraient un train entier et ce n’est pas sa centaine de barzoïs qui prenait le plus de place. De tels fastes sont nés dans le courant du XVIIIe siècle, entraînant la création de diverses lignées et variétés selon la taille, la nature et la couleur du poil, le caractère (on en reconnaît généralement sept).

On pense généralement que son origine date du XVIe siècle. Lorsque Ivan le Terrible déporta vers les régions du Nord des nobles tartares.

Les lévriers tartares étaient réputés depuis l’Antiquité et ont dû s’adapter à un climat rigoureux, peut-être grâce à quelques croisements avec des chiens locaux. Ce n’est qu’une des hypothèses car il y a des lévriers depuis fort longtemps en Russie proprement dite : on relève par exemple que l’épouse du du Roi de France Henri Ier, fille du puissant prince de Kiev, apporta avec elle trois splendides lévriers ... cela se passait en 1055. Etant donnée sa profonde originalité physique — notamment par rapport à ses cousins lévriers, qu’ils viennent d’Asie ou d’Europe —, il est probable que le barzoï est l’ultime maillon d’un type très ancien, beaucoup plus ancien que les chasses aux loups des boyards du XVIIIe siècle.

Ni hautain, ni méfiant seulement indifférent

Ce corps arqué, tel un ressort tendu, cette tête étroite au profil busqué n’appartiennent qu’à lui. L’élevage occidental, spécialement anglais, n’a réussi qu’à accentuer ces particularités jusqu’à la caricature, sinon la mièvrerie. De même la fourrure devint à certain moment exagérément bouclée et sans épaisseur, l’ossature mince jusqu’à la fragilité. Tout cela appartient aujourd’hui à un lointain passé. De même, il est maintenant complètement sorti des sphères de la mode, alors qu’on l’a rétabli dans son équilibre, morphologique et caractériel. Le barzoï tend même à redevenir rare — encore qu’il n’ait jamais été très répandu numériquement parlant.

En 1922 en Grande-Bretagne, par exemple le Kennel club en enregistrait 88 spécimens. En 1935, au summum de son succès, 293. 

Toilettage du BARZOI

Il est le seul parmi la gent lévrière à présenter un poil soyeux à rendre jaloux les plus splendides des épagneuls et setters. Cette fourrure, ondulée ou à grandes boucles, est fort épaisse au niveau du cou, au poitrail, à l’arrière des pattes et au fouet.

Même si le pelage de votre animal est naturellement volumineux, nous n'allons jamais rechercher un volume maximal lors des bains d'entretien classique. ​ En effet, la tenson mise dans un pelage pour accentuer le volume pourrait accélérer le retour des nœuds, ou ralentir sa pousse, ce que nous souhaitons absolument éviter. ​

Je vous propose deux types de process de bain en fonction de vos objectifs :

Programme Simple & Efficace

  • Facilité d'Utilisation
  • Rapidité & Efficacité du Toilettage
  • Soin du Poil et de la Peau
  • Rapport Qualité / Prix Optimal

Programme Complet & Ambitieux

  • Performances inégalées
  • Réponses à toutes les situations, même complexes
  • Hydratation & Protection Maximales
  • Economisez en diluant énormément les produits
Voir nos conseils pour un Toilettage Rapide & Efficace

Voici mes conseils d'entretien afin d'avoir des résultats spectaculaires :

✔️ shampoing : Aquarosa Pro

✔️ Après-Shampoing : Aqua Dolce   ​

✔️ Spray de finition/brossage/démêlage : Mix Pink 

Si besoin de donner le maximum de volume, pour une exposition canine par exemple, voici mon conseil : vaporisez Style 360  sur le pelage pendant et après le brushing.

➡️ Vous voulez télécharger le process de bain ?

Voici un fichier que l'on a généré afin de vous aider. ​

✔️ Téléchargez-le et gardez-le, vous serez ainsi au top pour démarrer votre toilettage avec vos nouveaux produits Special One !

✔️ Le saviez-vous ? ​ Special One est une marque de cosmétiques 100% Made In Italy. Biodégradable à plus de 90%, notre ligne professionnelle tire ses principes actifs de ce que la science a découvert de plus performant dans la nature : bio-dérivés marins, huiles végétales, etc

Voir nos conseils pour un Toilettage Complet & Ambitieux

Voici le protocole le plus efficace que je puisse vous conseiller : (En entretien quotidien, on ne recherchera pas de volume).

Même si le pelage de votre animal est naturellement frisé, nous n'allons jamais rechercher un volume maximal lors des bains d'entretien classique. En effet, la tenson mise dans un pelage pour accentuer le volume pourrait accélérer le retour des nœuds, ou ralentir sa pousse, ce que nous souhaitons absolument éviter.

programme de toilettage special one

✔️ Téléchargez-le et gardez-le, vous serez ainsi au top pour démarrer votre toilettage avec vos nouveaux produits Special One !

✔️ Le saviez-vous ? ​ Special One est une marque de cosmétiques 100% Made In Italy. Biodégradable à plus de 90%, notre ligne professionnelle tire ses principes actifs de ce que la science a découvert de plus performant dans la nature : bio-dérivés marins, huiles végétales, etc

Caractère du Barzoï

Il n’y a plus aujourd’hui de sujets brusquement agressifs et mordants, tels qu’on pouvait en rencontrer il y a une trentaine d’années. II reste des spécimens qui peuvent avoir des dispositions à la garde. Envers ses proches, il témoigne une immense affection, empreinte de délicatesse. 

C’est toujours avec beaucoup de douceur qu’il pousse votre main du nez pour solliciter une caresse, qu’il abandonne sa longue tête sur vos genoux. Le regard du cocker est irrésistible, que dire de celui d’un barzoï qui lève les yeux vers vous quand vous oubliez de le caresser. Malgré sa haute taille et son poids (le mâle peut atteindre 45 kg), il est peu de chiens aussi peu encombrants. Silencieux, calme, il peut parfaitement vivre en appartement. En semaine, du moment qu’on lui offre le grand air sinon la liberté pendant le week-end. A l’instar de tous les lévriers, il a besoin de s’épuiser dans de grands galops. Signalons qu’il n’a pas un tempérament très indépendant, ni un instinct de chasse irrépressible. Bref, il est bien peu exigeant, même s’il sait apprécier confort et chaleur : il va directement au meilleur fauteuil de la maison. On lui prévoit le plus souvent un environnement raffiné mais il faut savoir que c’est un lévrier rustique, solide, sobre. 

Santé du Barzoi

Très rarement malade. Une des principales affections qui pourrait le guetter est le retournement d’estomac, qu’on préviendra en donnant deux repas par jour et en évitant tout galop ou exercice violent après. Dernier renseignement pratique : sa fourrure se satisfait de deux bons brossages par semaine. Le barzoï est un chien très simple : c’est un secret qu’il réserve à ceux qui l’adoptent.

Ses cousins lévriers

Même sans être un spécialiste des lévriers, on distingue le barzoï parmi ses pairs. Depuis quelques années, on entend parler d’autres lévriers venant de l’Est, le chart polonais et l’agar hongrois. Tous deux ressemblent à première vue davantage au greyhound qu’au lévrier russe. Encore que le polonais, quand on l’examine plus attentivement, laisse deviner dans ses lignes une certaine parenté avec le lévrier russe.

 Il s’agit d’un animal puissant, de taille quasiment comparable au barzoï,

 mais avec une ossature nettement plus forte supportant une musculature très développée. Sa tête présente un profil divergent qui rappelle un peu son homologue russe, mais sans la longueur et la sécheresse de celui-ci. Le chart est resté un coureur de loups d’une très grande rusticité, au pelage un peu rude (mais pas griffonné comme celui des lévriers écossais et irlandais, ou le même du galgo “barbudo”).

L'alimentation du Barzoi

Vous l'aurez sans doute compris, nous aimons particulièrement le Barf car cela nous semble physiologiquement tellement plus adapté à nos amis les bêtes ! Mais comme nous ne sommes pas obtus, voici également ici une sélection de croquettes qui permettent d'obtenir un résultat très intéressant, et dont les compositions ont prouvé une efficacité certaine en terme de performance, d'appétence, etc.

____________________________________________________________

Voici notre sélection d'alimentation animale pour cette race :

____________________________________________________________

Notre Shopping List

Produits à Découvrir d'Urgence !

Voici des idées shopping pour votre race préférée, c'est une sélection d'articles ultra qualitatifs qui ont largement fait leurs preuves !