Maladies et affections urinaires chez le chien

Voici une présentation des principales affections urinaires du chien, ainsi que les bases diagnostiques et les bases du traitement mises en place par votre vétérinaire.

Affections prostatiques

Définition

La prostate est une glande de l'appareil génital mâle participant à la formation du liquide séminal.

La prostate du chien peut être sujette à un certain nombre d'affections, qui entraînent une augmentation de sa taille. Les divers symptômes observés proviennent de cette augmentation de taille.

Quand y penser ?

Ce sont essentiellement les chiens âgés qui sont touchés.

Les symptômes sont très variables. Dans un premier temps le chien peut manifester une baisse de forme, des difficultés à se déplacer ou à faire ses selles. L'évolution de la maladie est lente et l'état de l'animal se dégrade peu à peu. Le chien maigrit, n'a plus la forme, et ne mange presque plus.

Des problèmes urinaires apparaissent également. Tout d'abord le chien a du mal à uriner, puis le jet d'urine devient un pénible goutte à goutte. Enfin dans les stades avancés le chien devient incontinent.

Diagnostic

Le diagnostic passe généralement par un toucher rectal, fréquemment des radiographies, éventuellement une échographie. A ces examens peuvent s'ajouter des examens urinaires et sanguins.

Echographie prostatique

Principales affections

Par ordre de fréquence décroissante, on peut noter :

- L'hyperplasie diffuse de la prostate - Les prostatites - La métaplasie squameuse de prostate - Les tumeurs de la prostate

Calculs Urinaires

Définition

Les calculs urinaires sont des cristaux qui se forment dans la vessie, pouvant causer une obstruction urinaire. Ils sont souvent associés à une inflammation de la vessie. Il existe de nombreux types de calculs différents.

Exemple de Calcul urinaire

Exemple de Cristaux urinaires (microscope x40)

Quand y penser ?

Toute modification des mictions peut trouver son origine dans la présence de calculs urinaires : mictions répétées, en petites quantités voire par gouttes, présence de sang dans les urines, incontinence ou même absence de miction.

Diagnostic

Votre vétérinaire va dans la plupart des cas effectuer un examen urinaire afin de mesurer le pH urinaire et de déterminer précisément le type de calculs présent, ainsi qu'une prise de sang pour déceler une éventuelle insuffisance rénale associée. Il est également possible de pratiquer une échographie afin de visualiser les calculs. Cette pathologie est fréquemment associée à des infections du tractus urinaire et/ou à des cystites.

Traitement

Celui-ci a pour but :

- d'assurer une élimination urinaire correcte, fréquemment par sondage urinaire - de traiter la douleur associée - de désinfecter les urines, avec un traitement antibiotique - d'éviter la formation des calculs

Ce dernier point fait intervenir une thérapeutique diététique dépendant du type de calculs présent et éventuellement des médicaments destinés à modifier le pH urinaire.

Un traitement chirurgical peut-être nécessaire afin de retirer de gros calculs dans la vessie.

En cas d'absence de miction et impossibilité de sonder l'animal, le recours à l'intervention chirurgicale est impératif.

Incontinence urinaire

Définition

Il s'agit d'une perte du contrôle volontaire des mictions ; l'incontinence peut être permanente ou intermittente.

Diagnostic

Il s'agit pour votre vétérinaire, à travers le recueil précis de l'historique de la maladie, de déterminer s'il s'agit d'une incontinence ou bien d'un autre trouble de la miction. Il existe de nombreux type différent d'incontinence (incontinence par atonie vésicale, incontinence avec mictions impérieuses, incontinence de castration, incontinence paradoxale, etc...).

Traitement

Il s'agit, la plupart du temps, d'un traitement médical mais, dans certaines affections, un traitement chirurgical peut s'avérer nécessaire.

Cystite

Définition

Il s'agit d'une inflammation de la vessie provoquant des troubles urinaires.

Quand y penser ?

Si votre animal semble manifester de la douleur lors des mictions, et qu'il urine beaucoup plus fréquemment que d'habitude.

Les urines peuvent être troubles, et on peut avoir la présence de sang.

Diagnostic

Il est important pour votre vétérinaire de déterminer l'origine exacte de cette affection afin de mettre en place le traitement adapté.

Dans ce but, il pratiquera des examens complémentaires : examen urinaire, radiographique ou échographique.

Echographie vésicale

Traitement spécifique

Le traitement vise en premier lieu à soulager la douleur.

En fonction de l'origine de la cystite le traitement est médical ou chirurgical. Le traitement médical dure généralement plus de 10 jours, mais parfois de bien davantage.

Rétention urinaire

Définition

Il s'agit de l'impossibilité pour le chien de vidanger tout ou partie de sa vessie. La rétention peut être complète ou incomplète suivant le cas.

Quand y penser ?

Le chien tente d'uriner de nombreuses fois, sans forcément y arriver.

On peut assister à des incontinences par " trop plein ".

Par ailleurs, il y a souvent des troubles digestifs associés.

Diagnostic

En cas de rétention vésicale, le vétérinaire devra employer un certain nombre d'examens afin d'arriver à un diagnostic (toucher rectal, toucher vaginal, radiographie, échographie...)

Il n'est pas rare qu'une infection urinaire soit également présente.

Le développement d'une insuffisance rénale est également possible.

Traitement spécifique

En cas de rétention urinaire complète, l'urgence est de vidanger la vessie, par sondage ou ponction.

Si le sondage urinaire est impossible, alors il est nécessaire de prévoir une intervention chirurgicale.

Il faut associer un traitement des complications (infection, insuffisance rénale) au traitement de la cause : suivant l'origine du trouble. Le traitement est médical ou chirurgical.