Le Berger Australien, Petdesign.fr

découvrez tout le nécessaire pour le caniche

Aussie est le diminutif de l'Australian Shepherd, autrement dit le Berger Australien. Si son nom semble clairement indiquer des origines australiennes, en fait son standard précise qu'il est originaire des Etats-Unis d'Amérique, pas très clair tout ça..

Historique de race : Berger Australien

Encore une race où, pour ce qui concerne ses origines il y a pléthore et diverses théories - souvent contradictoires - sont en présence. Mais tout de même est une information qui peut être donnée comme absolument certaine, c'est qu'il fait partie de la section I du 1er Groupe de ia nomenclature F.C.I., puisque son utilisation est : chien de berger pour la ferme ou le ranch.

Mais revenons à nos moutons, est-il possible de dire mieux à propos d'un chien de berger, n'est-ce pas ? Les diverses "écoles" sont en harmonie sur un point au moins : australien ou nord-américain, l'Aussie serait un descendant des chiens de berger basques. Ah oui, alors ce berger américano-australien serait tout de même un peu français (cocorico !) ou espagnol, car après tout le pays basque est à cheval sur la frontière ?

Le bref aperçu historique inclus dans le standard nous apprend que : "... la race, telle que nous la connaissons aujourd'hui, s'est développée exclusivement aux Etats-Unis. Ce nom de berger australien fut donné par association avec les bergers d'origine basque arrivés aux Etats-Unis au 19è siècle en provenance d'Australie..." Oui, mais que venaient faire ces basques en Australie ?. Il y a quelques siècles, mis à part quelques privilégiés qui étaient les chiens de compagnie de la noblesse ou d'une élite, un chien n'était admissible qu'en fonction de son utilisation. Or là où il y avait des troupeaux il fallait bien des chiens pour les garder, c'est une évidence. Déjà, lors de deux de ses expéditions vers le "Nouveau Monde", Christophe Colomb avait apporté des moutons en Amérique du Nord, ce fut ensuite le cas de colons britanniques qui plus tard débarquèrent avec leurs moutons, de même que les Espagnols qui eux introduisirent la race Mérinos et son incomparable laine. 

Tous ces immigrants originaires de divers pays d'Europe et leurs moutons étaient bien entendu accompagnés de leurs chiens de berger de races très diverses, de plus ils ne s'étaient pas contentés de l'Amérique du Nord mais avaient "colonisé" aussi l'Australie, puisque dès les années 1 700 on notait l'arrivée de français, allemands, irlandais, gallois, alors allez savoir de quelles races descend exactement notre Aussie moderne ? En fait, il doit y avoir à la base un cocktail de chiens de bergers européens auxquels se sont trouvées mélangées (spontanément ou non) des races autochtones !

Ce qui est certain c'est qu'il y a fort longtemps que la race, telle que nous la connaissons, s'est très bien implantée aux États-Unis en raison de ses diverses qualités sur lesquelles nous reviendrons un peu plus loin. Les grandes plaines de l'Ouest, jusque-là dévolues à l'élevage des chevaux et des bovins mais s'ouvrant ensuite aux moutons, furent sa meilleure terre d'accueil et il est rapporté que beaucoup de cow-boys mythiques ont possédé des Aussies, tels Tom Mix ou Roy Rogers.

Mais l'Aussie a plus d'un tour dans son sac, et plus d'une compétence, comme le démontrèrent les tournées de Jay Sisler, un célèbre dresseur de chiens de l'idaho (il avait acquis son premier Aussie en 1939), qui pendant de nombreuses années présenta des numéros avec ses Aussies lors des rodéos où il enchantait les spectateurs par le parfait entraînement de ses "artistes". Si leurs exercices tenaient plutôt du numéro de cirque, ils ont sans aucun doute beaucoup contribué à faire connaître et apprécier la race tant aux États-Unis qu'au Canada.

Certains des chiens de Jay Sisler ont séduit Walt Disney qui en a fait des vedettes du grand écran, tels "Shorty" (1948-1959) un beau Bleu Merle dans "Cowdog", "Stub" dans "Stub, le Meilleur Bouvier de l'Ouest", ou "Silver" dans "Cours, Apoloosa, cours". Comme il fallait bien renouveler la troupe, Jay Sisler et son frère Gene firent un peu d'élevage et on ne peut nier que leurs produits, même s'ils ne furent pas extrêmement nombreux, ont constitué la base des lignées modernes auxquelles ils ont transmis leur intelligence, leur aptitude à l'entraînement et leur allant au travail.

Toilettage du Berger Australien

Même si le pelage de votre animal est naturellement gonflant, nous n'allons jamais rechercher un volume maximal lors des bains d'entretien classique. ​ En effet, la tenson mise dans un pelage pour accentuer le volume pourrait accélérer le retour des nœuds, ou ralentir sa pousse, ce que nous souhaitons absolument éviter. ​

Je vous propose deux types de process de bain en fonction de vos objectifs :

Programme Simple & Efficace

  • Facilité d'Utilisation
  • Rapidité & Efficacité du Toilettage
  • Soin du Poil et de la Peau
  • Rapport Qualité / Prix Optimal

Programme Complet & Ambitieux

  • Performances inégalées
  • Réponses à toutes les situations, même complexes
  • Hydratation & Protection Maximales
  • Economisez en diluant énormément les produits
Voir nos conseils pour un Toilettage Rapide & Efficace

Voici mes conseils d'entretien afin d'avoir des résultats spectaculaires :

✔️ shampoing : Aquarosa Pro

✔️ Après-Shampoing : Aqua Dolce   ​

✔️ Spray de finition/brossage/démêlage : Mix Pink 

Si besoin de donner le maximum de volume, pour une exposition canine par exemple, voici mon conseil : vaporisez Style 360  sur le pelage pendant et après le brushing.

➡️ Vous voulez télécharger le process de bain ?

Voici un fichier que l'on a généré afin de vous aider. ​

✔️ Téléchargez-le et gardez-le, vous serez ainsi au top pour démarrer votre toilettage avec vos nouveaux produits Special One !

✔️ Le saviez-vous ? ​ Special One est une marque de cosmétiques 100% Made In Italy. Biodégradable à plus de 90%, notre ligne professionnelle tire ses principes actifs de ce que la science a découvert de plus performant dans la nature : bio-dérivés marins, huiles végétales, etc

Voir nos conseils pour un Toilettage Complet & Ambitieux

Voici le protocole le plus efficace que je puisse vous conseiller : (En entretien quotidien, on ne recherchera pas de volume).

Même si le pelage de votre animal est naturellement frisé, nous n'allons jamais rechercher un volume maximal lors des bains d'entretien classique. En effet, la tenson mise dans un pelage pour accentuer le volume pourrait accélérer le retour des nœuds, ou ralentir sa pousse, ce que nous souhaitons absolument éviter.

programme de toilettage special one

✔️ Téléchargez-le et gardez-le, vous serez ainsi au top pour démarrer votre toilettage avec vos nouveaux produits Special One !

✔️ Le saviez-vous ? ​ Special One est une marque de cosmétiques 100% Made In Italy. Biodégradable à plus de 90%, notre ligne professionnelle tire ses principes actifs de ce que la science a découvert de plus performant dans la nature : bio-dérivés marins, huiles végétales, etc

La Saga des Clubs de Race

Ce n'est qu'en 1957 qu'a été fondé, en Arizona, /'"Australian Shepherd Club of America" (A.S.C.A.) qui n'adhéra pas à l'A.K.C. (American Kennel Club) : son objectif étant avant tout l'utilisation de la race dans la conduite des troupeaux, il ne voulait pas qu'elle risque de perdre ses qualités de travail, en sacrifiant aux critères des concours de beauté, comme cela s'était produit pour d'autres races.

La pluralité des clubs étant autorisée aux États-Unis, d'autres associations virent le jour dans d'autres états, telles : le "Moun-tains and Plains Blue Australian Shepherd Association" au Colorado à la fin des années cinquante et comme l'ASCA semblait s'endormir sur ses lauriers ce fut le tour de \"'lnternational Australian Shepherd Association" (I.A.S.A.) en Californie, en 1966. Stimulé par la concurrence, en 1970 l'ASCA met sur pied un registre généalogique et un programme d'expositions, devenant ainsi le premier club de race rare à proposer des expositions basées sur les règlements de l'A.K.C.

C'est un comité de l'ASCA, présidé par Robert Kline, qui procède à la rédaction du standard de la race, qui sera approuvé en 1977 et est toujours en vigueur. Mais le rattachement à l'American Kennel Club demeure farouchement repoussé, même lorsqu'en 1975 un vote favorable des adhérents est totalement ignoré par le Comité qui campe sur ses positions.

En 1980, l'ASCA absorbant l'IASA devient le principal club. La question de l'adhésion à l'A.K.C. est une nouvelle fois posée en 1985, et obtient une réponse négative. En 1991, l'A.K.C. instaure une procédure permettant l'entrée en son sein de "races diverses", c'est-à-dire celles qui ne bénéficient pas encore d'une reconnaissance officielle. Par ce biais, c'est en définitive à l'insu de l'ASCA que des éleveurs qui avaient formé l'U.S.A.S.A. (United States Australian Shepherd Association) mettant à profit la nouvelle possibilité offerte par l'A.K.C. font officiellement entrer l'Aussie dans le groupe des "races diverses".

Il ne fallut pas longtemps à l'Aussie pour parvenir à rejoindre le groupe auquel ses qualités le destinaient : celui des "conducteurs de troupeaux", avec toutes les possibilités de compétitions que cela lui offrait. A vrai dire c'est en 1993 que pour la première fois un Berger Australien fut présenté à la prestigieuse "Westminster Kennel Club Show" dans le groupe des conducteurs de troupeaux.

Comprendre pour mieux Eduquer son Berger Australien

Sa polyvalence semble être l'une des qualités premières que les propriétaires d'Aussies s'accordent à reconnaître à leurs chiens. Ils disent aussi que le Berger Australien est intelligent et qu'il aime plaire à son maître, que voilà de bonnes bases pour entreprendre :'éducation d'un chien de travail !

Pour compléter le tableau, il ne faut surtout pas oublier son courage, son endurance, son attachement indéfectible à son maître, son tempérament stable, sa sociabilité avec ses congénères, sa complicité avec les enfants pour qui il est un excellent camarade de jeux, etc. Ses “aficionados" ne tarissent pas d'éloge et apprécient son côté un peu réservé lors de premiers contacts.

Ce rustique, bâti en athlète, a tout ce qu'il faut à un chien de travail : son comportement est à la hauteur de son physique. Mais cette médaille a son revers : l'Aussie ne saurait s'épanouir s'il doit vivre en appartement et se contenter de courtes promenades en laisse, c'est un chien d'action et d'espace, pas un chien de ville. Alors, si vous ne pouvez lui offrir les conditions de vie que sa nature profonde nécessite, abstenez-vous d'en avoir un.

Ce n'est pas non plus un chien de chenil, il a besoin de vivre avec sa "famille" humaine". Après une bonne journée de travail rien ne vaut pour lui la maison et un contact étroit avec ceux qu'il aime, mais il demandera votre attention, il prétendra vous suivre vraiment partout comme une ombre, et avant de vous lever de votre chaise il vous faudra toujours veiller à ne pas marcher sur votre chien.

Paradoxalement, s'il est un excellent compagnon, il ne faudrait pas le confondre avec un simple chien de compagnie, ce n'est pas du tout sa destination. Il a besoin de se sentir utile, de travailler, si vous ne pouvez satisfaire ce besoin impérieux, l'Aussie trouvera à s'occuper et là vous n'êtes pas au bout de vos surprises. Il est capable de creuser dans le jardin (ce qu'il n'est pas très enclin à faire s'il a une activité physique suffisante), de chasser vos chats, ou tout bêtement d'aboyer après les voisins, juste pour passer le temps... Ces inconvénients, liés à l'oisiveté, peuvent être évités par une bonne éducation : ce chien apprécie de vivre à la maison, alors il faudra avant tout lui faire comprendre les règles de la vie en communauté, les limites à ne pas franchir, et ce dès le jeune âge.

La première règle qu'il doit assimiler c'est la hiérarchie. Il est impératif qu'il comprenne, et surtout qu'il admette une fois pour toutes, que le maître est tout en haut de l'échelle : c'est le chef de meute indétrônable, ensuite vient le reste de la famille et lui, en bas de l'échelle, est le très fidèle mais obéissant sujet.

Si vous ne vous sentez pas le courage, la patience, la persévérance, nécessaires pour mener à bien une éducation sérieuse, inutile d'avoir un Aussie. Il faut que son esprit soit occupé, sinon dites-vous bien que pour tromper l'ennui il déploiera des trésors d'ingéniosité, il trouvera très vite comment on ouvre les portes, celles du buffet en particulier et ne vous étonnez pas de le retrouver installé sur le plan de travail de la cuisine, souvenez-vous que c'est un athlète...

Mais si vous aimez vous impliquer dans l'éducation, le travail, les sports canins, vous ne trouverez pas meilleur complice que l'Aus-sie. Si à l'origine il était un conducteur de troupeaux -que ce soient des bovins, des ovins ou des canards - sa polyvalence lui permettra aussi de réussir dans d'autres domaines tels l'obédience, l'agility. Aux Etats-Unis certains même sont guides pour mal ou non-voyants, mal ou non-entendants, d'autres facilitent la vie d'handicapés, s'intégrent à des équipes thérapeutiques, visitent des maisons de retraite, etc. On en arrive à se demander s'il y a vraiment quelque chose qu'un Aussie ne peut pas apprendre à faire ?

Il faudra d'abord éduquer votre Aussie à marcher en laisse, au pied, sans tirer, dans des lieux publics, dans la foule, et il ne devra montrer aucune émotion. Il devra aussi rester assis sur ordre, sans bouger (même si vous vous attardez à parler avec quelqu'un), se laisser approcher par un étranger, sans broncher, même se laisser toucher par cet étranger, sans sauter sur lui (même amicalement !), sans grogner, sans aboyer. Dans tous ces cas, à chaque fois qu'il aura bien travaillé n'oubliez pas de le féliciter chaleureusement, il y sera très sensible.

Chaque séance de travail doit être entrecoupée de petites périodes de récréation pour qu'il se défoule, mais il devra admettre à la première sollicitation de votre part que la récréation est terminée et que le travail doit reprendre.

Si vous ne vous sentez pas apte à mener à bien cette éducation première, alors inscrivez-vous vite dans un club d'éducation et découvrez les aptitudes de votre élève.

La première discipline sur laquelle vous devrez plancher c'est bien entendu l'Obédience, elle est à la base des autres formes d'entraînement. En effet, comment entreprendre l'Agility - ou toute autre discipline - si vous n'êtes pas sûr des réactions de votre chien, vous devez le contrôler à 100 %, surtout lorsqu'il n'est pas en laisse.

Cette étape franchie, vous pourrez passer à l'Agility, qui permettra à votre Aussie de prendre confiance en lui, en ses capacités et aussi en vous. Vous y apprendrez à communiquer avec votre chien, à lui expliquer ce que vous attendez de lui.

Dans ces deux disciplines, Obédience et Agility, si votre chien est doué, que vous vous en sentez le courage, que vous acceptez d'investir en droits d'engagements, alors à vous les compétitions et qui sait, peut-être, les titres glorieux ?

Comme l'Aussie est vraiment polyvalent, rien ne vous empêche de l'éduquer au pistage, au RCI, mais surtout au concours sur troupeau, ce qui était sa destination première et soyez sûr que son fort instinct vous y aidera largement. Il vous étonnera par ses talents innés, il exécutera vos ordres mais sera également capable de prendre une initiative le cas échéant, ce qui n'est pas le cas de toutes les races de conducteurs de troupeaux. Résistant et courageux il sera capable de faire ses preuves aussi bien sur un troupeau de canards, d'oies, que d'ovins ou même de bovins.

Hygiène et Soin du Berger Australien

Il a une constitution robuste. S'il a été sevré et élevé dans de bonnes conditions, si les protocoles de vaccinations sont bien respectés (pour lui la vaccination anti-pyroplasmose est plus que recommandée), s'il 'eçoit une alimentation adéquate (en qualité et quantité) proportionnelle aux efforts que vous lui demandez, si vous lui offrez l'exercice actif ou le travail que sa nature exige, alors vous ne devriez avoir aucun problème avec votre Aussie.

faut être particulièrement vigilant en ce qui concerne les chiens qui travaillent, et c'est chaque jour qu'il faudra "éplucher" le chien de a tête au bout des pattes, dès son retour à la maison.

Une grande revue de détail s’impose car toute négligence pourrait être lourde de conséquences : rechercher de possibles puces, ne pas manquer d'extirper les éventuelles tiques, de visiter et nettoyer soigneusement les oreilles, les yeux et le dessous des pattes, points très exposés, pour un chien vivant en plein air.

La robe de l'Aussie ne doit pas poser de problèmes, si elle est régulièrement brossée avec soin et ce jusqu'au fond du poil, sans bien entendu léser la peau. En période de travail, ce brossage devra être effectué chaque soir, en période de repos ou si le chien ne travaille pas, alors deux à trois brossages soigneux par semaine suffiront, excepté au moment des mues où il faut éliminer le poil mort tous les jours. Vous utiliserez une brosse à picots métalliques ou en soies de sanglier bien dures.

Faites coucher le chien sur le sol, commencez par brosser la tête, puis le cou, les épaules, le dos et les hanches, passez ensuite au dessous de la poitrine, au ventre, terminez par les culottes et les pattes, brossez toujours dans le sens du poil.

Pour éviter des problèmes de pelotes, il est bon de couper les poils entre les doigts avec des ciseaux à bouts ronds, pour éviter qu'ils s'emmêlent et que des feutrages gênent la marche du chien. On peut également raccourcir le poil tout autour des quatre pieds. Si habituellement votre chien évolue surtout sur de l'herbe, et non sur des sols durs, il sera bon de surveiller très régulièrement la longueur de ses ongles et de les raccourcir pour éviter qu'ils ne le blessent.

Si votre chien dort dans la maison, alors qu'il travaille toute la journée avec des animaux, il serait bon de le passer au jet le soir et de lui donner un bain tous les quinze jours ; pensez à lui administrer un traitement antiparasitaire que vous renouvellerez régulièrement en suivant scrupuleusement le mode d'emploi du fabricant. Avant les expositions de conformité au standard, un bain s'impose et un petit raffinement sera de mise ! Voir la section Toilettage plus haut.

L'alimentation du Berger Australien

Vous l'aurez sans doute compris, nous aimons particulièrement le Barf car cela nous semble physiologiquement tellement plus adapté à nos amis les bêtes ! Mais comme nous ne sommes pas obtus, voici également ici une sélection de croquettes qui permettent d'obtenir un résultat très intéressant, et dont les compositions ont prouvé une efficacité certaine en terme de performance, d'appétence, etc.

____________________________________________________________

Voici notre sélection d'alimentation animale pour cette race :

____________________________________________________________

Santé du Berger Australien, que surveiller ?

Comme beaucoup d'autres, l'Aussie fait partie des races qui peuvent avoir des problèmes ou des tares oculaires. Certaines affections sont héréditaires, d'autres non, certaines apparaissent dans le jeune âge, d'autres plus tardivement, c'est pourquoi il est recommandé de faire examiner chaque année, par un vétérinaire ophtalmologiste, les yeux des chiens destinés à la reproduction.

Comment le gène responsable de la belle couleur Merle, si appréciée chez l'Aussie, peut-il aussi affecter le développement de l'œil ou de l'oreille au stade fœtal, on ne le sait pas ? Dans son excellent ouvrage (si vous lisez l'anglais, ne vous privez pas de cette joie et de cet enrichissement !) "The Australian Shepherd - Champion of Vers-tility" (Howell Book House), Liz Palika affirme que lorsqu'on allie un mâle Merle à une femelle Merle un chiot sur quatre sera atteint d'une affection de l'œil ou de l'oreille. Pour ce qui est de l'anomalie de l'œil du Colley (dont l'Aussie peut aussi être affecté) l'Australian Shepherd Club of America recommande que les chiots soient examinés avant l'âge de quatre mois.

Et, bien entendu, il faut aussi faire radiographier les hanches des futurs reproducteurs pour détecter une éventuelle dysplasie.

Ne vous laissez surtout pas décourager par ces possibles affections, communes à de nombreuses races. Si vous achetez un chiot sain, aux parents sains, que vous le faites vivre sainement, alors ce sont des années de travail et de plaisirs partagés vous attendent !

Régin a DEVv

Notre Shopping List

Produits à Découvrir d'Urgence !

Voici des idées shopping pour votre race préférée, c'est une sélection d'articles ultra qualitatifs qui ont largement fait leurs preuves !