Quelle que soit sa taille, le chien a besoin de sortir au moins deux fois par jour. Pour les petites races, trois sorties d'une demi-heure suffisent; pour les grands...

Quelle que soit sa taille, le chien a besoin de sortir au moins deux fois par jour. Pour les petites races, trois sorties d'une demi-heure suffisent; pour les grands chiens, elles doivent être beaucoup plus longues (environ une heure). Elles permettent au chien d'effectuer ses besoins et de se défouler. Il faut ainsi pouvoir le promener dans des endroits sans trop de risques pour lui (loin de voies de circulation, par exemple) et où il est accepté sans laisse. Tous les week-ends, une grande balade de deux heures permettra au chien de réellement casser son rythme quotidien dans des parcs ou forêts où il rencontrera un nouvel environnement et d'autres congénères !

Ces exercices seront évidemment modulés selon l'âge du chien : un jeune chiot nécessitera beaucoup de sorties de courte durée alors que les chiens âgés ou malades se satisferont de promenades hygiéniques deux fois par jour. Au retour, le chien doit faire l'objet d'une inspection systématique.

Les pattes

En été, il faut surtout vérifier que les coussinets n'ont pas été lésés par quelque objet piquant ou coupant (ronces, morceaux de verre...). Il faut aussi vérifier qu'un épillet ne s'est pas enfoncé dans les espaces interdigités. Provenant des graminées, et donc de la majorité des plantes de prairie, les épillets se présentent sous la forme de harpons microscopiques qui se fichent dans les tissus qu'ils rencontrent et créent de graves lésions. En hiver, si le chien s'est promené dans des endroits enneigés, les risques de craquelures des coussinets sont élevés du fait de l'agressivité des sels déposés sur les routes. Il faut alors rincer les pattes avec de l'eau tiède.

Les oreilles

Elles sont le lieu de prédilection des épillets. Il faut alors retirer ces derniers du conduit auditif (s'ils y sont déjà arrivés) avec une pince à épiler. Cette manoeuvre délicate est souvent douloureuse, une visite chez le vétérinaire s'impose dans ce cas.

Le pelage

En été, si le chien aime se baigner, il faut le rincer. Que ce soit dans une rivière ou dans l'eau de mer, des particules se déposent sur le pelage du chien et peuvent être irritantes. Un rinçage soigné permet d'éliminer ces particules. Il se peut que le pelage soit souillé par du goudron. Il ne faut alors surtout pas essayer de le retirer avec des produits dérivés du pétrole qui sont hautement toxiques. Il suffit en fait d'enduire les taches d'huile végétale et de faire prendre un bain au chien après avoir attendu quelques minutes afin que l'huile dissolve les particules de goudron.

En hiver, il est possible de couvrir le chien d'un manteau s'il fait trop froid. Cependant, la plupart des chiens supportent tout à fait les rigueurs de l'hiver (à part les chiens nus) et, si on les habitue à être couverts, ils supporteront moins de sortir de nouveau sans manteau.

Santé Il y a 50 produits.

Sous-catégories

  • Soins des Yeux &...

    L'hygiène quotidienne

    Il existe plusieurs moyens très simples de vérifier l'intégrité des différents organes extérieurs et de la conserver.

    La truffe
    Elle doit être humide et fraîche à tout moment de la journée. Cependant, il se peut qu'elle s'assèche lorsque le chien dort; elle doit alors s'humidifier de nouveau à son réveil.

    Il n'y a pas besoin de soins particuliers : toute présence de croûtes, craquelures ou écoulements importants ou muco-purulents est le signe d'affections que le vétérinaire doit inspecter.

    La cavité buccale
    Les babines doivent être propres et relativement hermétiques. Selon la race, elles peuvent être tombantes ou non. Il faut alors surveiller l'apparition de crevasses ou de rougeurs (surtout chez le Berger allemand, à la peau fragile).

    Les dents doivent être blanches et posséder un minimum de tartre. Les chiens sont rarement coopératifs en ce qui concerne la manipulation de la bouche; il serait bon d'y habituer le chiot.

    Les gencives doivent être roses : tout liseré rouge sur le bord des dents est pathologique et révèle une inflammation douloureuse qui peut provoquer une baisse de l'appétit du chien, car celui-ci ne peut plus attraper les aliments ni les croquer.

    Un nettoyage des dents est ainsi nécessaire. Il peut être effectué de différentes manières. Le plus efficace est l'utilisation d'une brosse à dents et de dentifrice spécialement conçus pour le chien ; le brossage doit être effectué plusieurs fois par semaine. Il existe ensuite des comprimés appétents qui libèrent des principes actifs quand le chien croque : ils sont intéressants chez les chiens qui ne tolèrent pas le brossage. Il est enfin toujours possible de donner au chien des objets en peau de buffle ou en cartilage : ce " chewing-gum " naturel ralentit la formation du tartre par son action mécanique sur les dents lorsque le chien mâche.

    Cependant, à partir d'un certain point, ces méthodes ne seront plus efficaces : seuls un détartrage et la mise en place d'un traitement antibiotique par le vétérinaire arriveront à juguler l'infection naissante et le désagrément provoqué par un tartre abondant.

    Les yeux
    L'oeil doit être brillant, humide, et les muqueuses roses. Aucun écoulement ne doit être visible au coin interne de l'oeil.

    Il est tout à fait possible de nettoyer tous les jours les yeux du chien avec une solution oculaire. Pour ce faire, il faut lever la tête du chien, ouvrir la paupière supérieure et déposer un jet léger dans l'oeil. Le surplus qui s'écoule est récupéré par une compresse. Deux précautions doivent être prises : pour ne pas apeurer le chien, le flacon doit être approché par l'arrière. Il faut faire attention à la date de péremption de la solution utilisée ainsi qu'à sa durée de conservation : en effet, ces solutions se contaminent facilement et perdent de ce fait de leur efficacité.

    Les oreilles
    Il existe deux types de port d'oreilles chez le chien : tombantes ou dressées. Les oreilles tombantes doivent être plus souvent inspectées : en effet, la fermeture du conduit auditif externe par le pavillon ne permet pas une bonne aération du conduit. La nature des poils sur l'oreille (longs, bouclés, courts...) a aussi son importance.

    Le conduit auditif externe doit donc être propre, et il ne doit pas y avoir de présence de poils.

    Le nettoyage des oreilles doit être effectué régulièrement. Pour les oreilles tombantes, il peut l'être une à deux fois par semaine, et une fois tous les quinze jours pour les oreilles droites. Pour cela, il faut utiliser une solution adaptée aux oreilles du chien. Le procédé est le suivant : on enfonce l'embout dans le conduit (il n'y a pas de risque de perforation du tympan du fait de la forme en L du conduit), on instille ensuite un jet du produit, on retire l'embout, on masse la base de l'oreille pendant 30 secondes et on essuie enfin le conduit avec un morceau de coton ou une compresse sans les enfoncer.

    Les chiens à poil long ont souvent des poils dans les oreilles. Le cérumen s'élimine donc difficilement. Il faut alors épiler les oreilles.

    Les organes génitaux et l'anus
    Une surveillance régulière des organes génitaux mâles et femelles permet de vérifier leur propreté : toute présence d'écoulement doit être contrôlée par un vétérinaire.

    L'anus doit être propre et ne pas présenter de trace de diarrhée.

    Les griffes
    Il existe deux types de griffes chez le chien : celles des ergots et celles des doigts. La pousse est continue et l'activité normale du chien doit pouvoir assurer l'abrasion des griffes des doigts. Si ce n'est pas le cas (les griffes font alors du bruit lorsque le chien marche), il faut les couper avec un coupe-griffes. Il est cependant nécessaire de préserver l'intégrité des vaisseaux sanguins qui se trouvent à leur base : les griffes claires laissent ainsi apparaître par transparence un triangle rose. On peut reconnaître ces vaisseaux par les marques qu'ils laissent en dessous des griffes noires. Dans les deux cas, il faut couper sous les marques.

    Il est possible que le chien saigne : il faut alors appliquer de l'eau oxygénée ou un crayon hémostatique. Un petit pansement peut protéger la plaie pendant une heure.

    La technique est la même pour les ergots. Ceux-ci sont souvent recouverts de poils : il ne faut pas les oublier car, s'ils s'incarnent, ils deviennent douloureux et provoquent des plaies.

  • Piqûres & Feu du...
  • Soins des Coussinets
  • Hygiène Buccale
  • Vitamines
  • Orthopédie &...
  • Anti parasitaires
  • Tatouage
  • Shampoings et...
  • Reproduction
par page
Résultats 1 - 30 sur 50.


Derniers avis

Par Fabrice T. le 03 Nov. 2019 :

(5/5) 

Produit évalué : MIX PINK, conditionner Bi-phase Démêlant magique même sur...

Par Fabrice T. le 03 Nov. 2019 :

(5/5) 

Produit évalué : HYDRATING CREAM, masque final sublimateur Super masque un démêlage...

Par Fabrice T. le 03 Nov. 2019 :

(5/5) 

Produit évalué : AQUAROSA PRO Super shampooing très doux...